Challenge | Je me maquille avec des pinceaux mousses

 - 
Il y a de ça quelques jours (voir semaines) une abonnée m'a lancé le défi de me maquiller les yeux avec des pinceaux en bout mousses. Elle m'a expliqué que les tuto que je faisais étaient sympas, mais comme elle n'avait pas toujours le matériel pour, elle était un peu embêtée. Chose que je comprends quand je regarde l'âge moyen de mes visiteurs. J'ai remarqué que beaucoup d'adolescentes venaient ici, et je repense à mon adolescence. Où j'essayais de me maquiller avec les pinceaux mousses fournis dans les palettes. Mes premiers pinceaux, je les ai acheté quand j'avais 18 ans (ça ne fait pas longtemps, n'est-ce pas), et aujourd'hui je ne peux pas me passer de ces petits accessoires indispensables pour une beauty addict.

J'ai donc accepté le challenge, en proposant un maquillage très simple, car ce sont généralement les adolescentes qui se maquillent avec ce genre de pinceaux. Mais évidemment, toute sorte de maquillage est possible avec ces pinceaux. Suffit de s'armer de patience.
-
 -
Personnellement, je possède deux types de pinceaux mousses :

  •  Le pinceau classique, que l'on retrouve dans toutes les palettes que l'on peu acheter. J'en ai de différentes tailles, mais toujours de la même formes. Généralement, ils servent à faire de beaux floutage, à bien estomper son maquillage. Ce qui ne rendra pas un maquillage très pop, très pétant. Parfait pour les débutants. Avec ce genre de pinceau, les pigments ont un peu de mal à accrocher, ce qui peut rendre parfois le maquillage un peu fade.

  • Le pinceau boule, que j'ai eu dans un kit de pinceaux complets. La mousse est très dense, très dure. Il sert notamment à estomper le crayon khôl pour la réalisation de smoky. Et j'avoue que depuis que j'ai découvert son utilité dans mon kit, je ne peux plus m'en passer quand je réalise un smoky bien dark. Vous pouvez d'ailleurs retrouver ce genre d'embout sur des crayons dans le commerce.
 
-
-
Avec un pinceau mousse classique, le nombre de couleurs dans son maquillage est assez limité. On va poser sa première couleur sur une face de la mousse (1), puis le retourner pour en poser une seconde (2). Enfin, pour un coin interne lumineux, la pointe de la mousse est parfaite pour cet endroit (3) même si le petit doigt est également une autre possibilité pour le point de lumière.

Un autre désavantage de ce genre de pinceau est que sa durée de vie est assez courte. La mousse peut vite partir en lambeau, s'effriter. Et le nettoyage n'est pas non plus facile malheureusement.

Voici donc le maquillage que j'ai réalisé avec les différents pinceaux mousse que je dispose, un maquillage discret, simple, et parfaite pour les jeunes demoiselles.
-
-
1ère étape : J'ai tout d'abord appliqué un fard taupe très clair (Discreet de la Vice 4) sur toute la paupière mobile avec la première face.
2ème étape : Pour apporter une petite dimension dans le regard, j'ai appliqué un fard taupe un peu plus foncé, légèrement marronné (Tease de la Naked 2) dans le creux et sur le coin externe avec la deuxième face)
3ème étape : Pour la touche lumière, j'ai appliqué un fard champagne (Bootycall de la Naked 2) dans le coin interne avec la pointe du pinceau.
4ème étape : J'ai ensuite tracer grossièrement un trait de liner avec un Kajal.
5ème étape : Avec le pinceau boule j'ai estompé le crayon pour un côté fumé et plus doux.
6ème étape : J'ai appliqué du crayon en muqueuse inférieure, j'ai recourbé mes cils et j'ai appliqué du mascara (Volume de Chanel, d'ailleurs que je n'aime pas, mais c'est une autre affaire)
-
-
-
-
-
-
Challenge accepted and completed !



Personnellement, ce genre de pinceau, je les entasse dans une partie de ma salle de bain. C'est le genre de truc que je garde, que je n'utilise jamais mais qui prend la poussière. Si ça intéresse quelqu'un, hein !


Et toi, à quel âge as-tu acheté tes premiers pinceaux ?
Utilises tu toujours des pinceaux mousses ou pas du tout ?



N'hésite pas à venir me rejoindre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore à t'abonner par mail afin de ne rien louper !

 Publié le Mardi 16 Février 2016

CONVERSATION

3 commentaires:

  1. Coucou ! Super article :D c'est la première fois que je vois un maquillage réalisé avec ce type de pinceaux d'ailleurs ! C'est vrai que j'ai eu mes premiers pinceaux très tard aussi... je dirais quand j'ai commencé le blog, ou peut-être un peu avant ! Donc vers mes 21-22 ans :O et encore, j'avais que des "pourris" et tout durs achetés sur Aliexpress ^^ après j'ai pris Essence, ELF et enfin Zoeva et Sigma ! :D
    Les étapes sont très bien réalisées comme toujours, par contre je trouve dommage qu'il soit si clair, du coup on le voit pas tellement sur toi :/ après je suis d'accord, c'est un maquillage nude ^^ bon peut-être que ça ne dérange pas tes jeunes lectrices ;) Je serai du coup très curieuse de voir un autre maquillage réalisé avec des teintes plus voyantes et colorées ! :D
    Sinon je suis comme toi, ces pinceaux je les stocke dans un coin de ma coiffeuse, sans jamais les utiliser ^^ Bisous ma belle !!

    RépondreSupprimer
  2. Un vrai retour aux sources ^^ les pinceaux mousses, je crois qu'on a toutes débuté avec ça. Je ne comprends pas pourquoi les marques n'incluent pas des pinceaux plus travaillés dans leurs palettes d'ailleurs. Heureusement qu'aujourd'hui certaines enseignes petits prix proposent des pinceaux en poil pas trop chers. En tout cas c'est un challenge réussi. Le résultat est top. Bisous ma belle.

    RépondreSupprimer

Back
to top